ROM

De TI-Planet Wiki
Aller à : navigation, rechercher

l'acronyme ROM ou Read-Only-Memory désigne une puce mémoire présente dans les calculatrices (et dans beaucoups d'autres appareils électroniques), souvent utilisée à des fins de stockage du système.

Le terme une ROM par contre, désigne souvent un fichier d'extension .bin ou .rom qui est l'image de cette puce ROM, une image obtenue sur ordinateur après un dump, pour les calculatrices avec divers outils comme TILP, ROM 8x ou Polydumper. Ces fichiers sont nécessaires pour utiliser un émulateur. La distribution gratuite ou payante de ROMs autrement que via Texas Instruments est illégale, le dump n'est autorisé que sur une calculatrice que vous possédez vous-même. Le code source des TI-OS est la propriété de Texas Instruments.

On a souvent tendance à penser que les fichiers sont toujours stockés en ROM et transférés dans la RAM uniquement au moment de leur utilisation, ce qui n'est pourtant pas systématiquement le cas:
De manière générale, ROM et RAM sont des types de puces, pensées pour une utilisation particulière. Ensuite, les ingénieurs les utilisent selon leurs envies avec, par exemple, les TI-82 Stats/TI-83 qui stockent leurs fichiers dans la RAM même quand ils ne sont pas utilisés.

Sous-types de ROMs

Les ROM (Read-Only-Memory) sont à la base des puces pré-programmées lors de la fabrication, et non modifiables ensuite. (On les appelle parfois Mask-ROM)

Il existe des sous-types de ROM:

  • les EPROM (effaçables aux ultraviolets puis reprogrammables une fois effacées)
  • les EEPROM (effaçables électriquement en entier, puis reprogrammables en entier).

Ces deux types constituent la classe des OTP-ROM (One Time Programmable Read Only Memory).
Les ROMs TI-85 sont des EEPROM, par exemple.

Ensuite, vient le type Flash-ROM, une EEPROM plus avancée permettant d'effacer seulement une partie de la puce pour la réécrire ensuite. Elle est très pratique puisqu'il conserve la stabilité du stockage des données, tout en permettant la modification du contenu.

C'est le type utilisé sur les calculatrices TI dites "TI-Flash", ainsi que les TI-Nspire. (Je rapelle aussi qu'il équipe les TI-76.fr et TI-82 Stats.fr mais en étant raccordé qu'à moitié (256Ko sur 512Ko) au reste de la carte mère, donc on perd son avantage...)
Les puces Flash-ROM utilisées dans les TI-83+/84+ ont été fabriquées par AMD, Macronix, Fujitsu ou Spansion (et très dernièrement EON)

On peut encore distinguer 2 sous-types de Flash-ROMs, les technologies NOR et NAND, selon le type de portes logiques qu'elles utilisent.

  • Les NOR sont les plus répandues sur les TI. Elles permettent la modification des données octet par octet.
  • Les NAND sont utilisées dans les TI-Nspire et les TI-PLT, elles permettent la modification des données page Flash par page. C'est a dire un gros paquet d'octets à la fois (512 octets sur les Clickpad/Touchpad, 2 Ko sur les CX/CM).

Les NAND sont plutôt utilisées dans les mémoires flash de stockage (clés USB, cartes mémoire...)

On notera donc que comme les TI-Nspire possèdent à la fois une NOR et une NAND, avoir une ROM "complète" nécessite l'image des deux puces. Même remarque pour les TI-92 II à module externe, ou toute calculatrice utilisant un module ROM externe comme "extension de mémoire".

Répatition des données en ROM

sur TI-83 Plus

PlanROM83PLUS.gif
Organisation des 512 Ko de Flash-ROM d'une TI-83 Plus.

Mémoire libre en fonction des versions

sur z80

ROMz80.PNG
La ROM est utilisée à des fins de stockage du système, parfois de fichiers sur les modèles avec un "Plus" et sur TI-73. Les TI-82 Stats.fr et TI-76.fr sont des modèles bridés, une partie de la ROM est inutilisée.

sur 68k

ROM68k.PNG
On voit apparaître ici des espaces "variables" qui sont dus aux variations de taille de l'OS.
ROMOS68k.PNGROMOS68k(2).png

sur Nspire

L'utilisation de TNOC permet de libérer de la mémoire ROM.

ROMNspire.PNG
ici aussi, selon les versions d'OS, la ROM accessible à l'utilisateur sera variable.

Voir Aussi