TI-84 Plus Silver Edition

De TI-Planet Wiki
Aller à : navigation, rechercher
TI-84 Plus Silver Edition
TI-84 Plus Silver Edition.png
Type Calculatrice graphique
Fabricant Texas Instruments
Sortie 2004
Dernier OS 2.55MP
Discontinué 2010
Prédecesseur TI-83 Plus Silver Edition
Successeur TI-84 Plus C Silver Edition
Général
Type d'entrée Textuelle, MathPrint
Précision 14
Type d'écran LCD
Taille de l'écran 96x64 pixels
CPU
Processeur z80
Fréquence 15mhz
Programmation
Langage(s) de programmation ASM z80, TI-BASIC
Mémoire RAM 128ko ou 48ko ( selon la révision materielle ) dont 24 accessible a l'utilisateur
Mémoire Flash-ROM 2Mo de ROM dont 1.5Mo accessible a l'utilisateur
Interfaces
Connection Jack 2,5 mm + prise mini-USB
Autre
Source d'énergie

4 AAA's,

1 pile plate SR44
Poids 143g
Dimensions 190 x 84 x 22

La TI-84 Plus Silver Edition (communément écrit 84+SE) est une calculatrice graphique programmable commercialisée par TI à partir de 2006. Il s'agit d'une évolution de la TI-84 Plus (avec environ 3 fois plus de mémoire). Sa vente a été arrêtée en 2010 mais une évolution l'a remplacée : la TI-84 Plus Pocket SE.

Aspect Logiciel

  • Fonctionnalités de base
  • Applications Préchargées:
    • Cabri Junior, logiciel de Géométrie
    • Conics, un grapheur
    • Inequality, une application installant un hook pour tracer des inéquations
    • Les applications de langue
    • LogIn, pour l'utilisation en classe
    • Learning Check
    • Simulateur de probabilités
    • Outils scientifiques
    • StudyCards, un logiciel pour faire des "fiches" de cours
    • TI CBL/CBR, pour se connecter aux TI-CBL et TI-CBR
    • TImeSpan
    • Topics in Algebra 1
    • Transformation Graphing
    • Vernier EasyData, pour connecter du matériel Vernier.
    • App4Math, une application de démo pour l'application payante ZoomMath
    • Area Formula, un calculateur d'aires
    • CatalogHelp
    • Fundamental Topics in Science
    • GeoMaster, un autre logiciel de géométrie
    • NoteFolio, un traitement de texte
    • Organizer, un agenda électronique
    • Classification périodique des éléments
    • Solveur d'équations
    • PuzzlePack, un pack de jeux
    • Start-Up, une application permettant de personnaliser le démarrage de sa TI

Historique des versions d'OS

Tableau des différents OS
Version de l'OS Date de sortie Ajout(s) Suppression(s) Bugfix(es) Note(s)
2.40 Novembre 2005
  • Ajout d'un Mode examen
  • Compatibilité avec le TI-SmartView
  • 31 nouveaux B_CALLs ajoutée (52CF à 5329)
  • Ajout de la possibilité de crée des applications on-calc en assembleur (Hexa)
Correction du support de langue pour y en inclure plus.
2.41 21 avril 2006 Corrections de bugs. Aucun nouveaux B_CALLs ajouté.
2.43 4 Décembre 2007 finalisations du mode "utilisateur".
  • Corrections de beaucoup les bugs
  • Correction de deux B_CALLs.
Version la plus stable de toutes.
2.53MP 15 Février 2010 Ajout de la fonctionnalité MathPrint.
2.55MP 11 Janvier 2011 Ajout d'une clef RSA 2048-bit qui rajoute a chaque changement d'OS un temps de vérification de 6 minutes environ. Correction de certains bugs créés par le MathPrint. Version la plus récente, assez pénible au changement d'OS a cause de la clef RSA.

Version actuelle des OS sur toute la famille TI-84, et sur la TI-83 Plus.fr


Modifications logicielles:


La TI-84+ a subit une modification importante depuis la sortie de l'OS 2.53, dans lequel TI a ajouté une nouvelle fonctionnalité, le MathPrint, qui permet à l'utilisateur de rentrer ses calculs (comme les racines carrées, les fractions et autre) de manière plus graphique, en "écriture naturelle". On trouve par exemple la présence de vraies fractions. La sortie des deux OS (2.53 puis 2.55 plus tard) a cependant mécontenté nombre de programmeurs, à cause de bugs que engendrés au niveau de la programmation assembleur. Il y a par ailleurs quelques bugs au niveau de l'OS même, souvent relatifs à l'affichage. Bien que le MathPrint soit un mode d'affichage préféré pour certains, la vitesse d'affichage des résultats etc. est diminuée par rapport au mode "normal", comme il est possible de le voir pendant un defilement vertical de l'écran pour passer d'une ligne à une autre.

Plusieurs patchs venant de la communauté sont également disponibles pour résoudre des bugs ou améliorer certains OS (voire certains bootcodes dans le cas de Make103).

Les modifications logicielles communautaires sont effectuées grâce à des programmes écrits en ASM, et généralement qui améliorent certaines fonctions de l'OS et/ou en rajoutent. En plus des patchs, on peut notamment citer Symbolic, Omnicalc, NoShell, zStart etc.

  • OS tiers

On peut également citer les OS tiers créés par la communauté, dont les plus célèbres sont PongOS, CSX, BaOS, SmileyOS... Le seul OS encore en développement à ce jour est le très prometteur KnightOS.

Aspect Matériel

Carte mère de la 84+SE
CPU
Zilog Z80 à 15 MHz, avec un mode de compatibilité 6 MHz.
Compris dans l'ASIC (ref. ci dessous)
ROM Flash 
Capacité : 2 Mo dont 1.5 Mo accessible à l'utilisateur officiellement.
Référence: voir tableau ci dessous
Mémoire externe en USB avec des programmes tierce-partie.
RAM 
Capacité : 128 Ko (ou 48Ko révisions matérielles H et plus) dont 24 Ko à l'utilisateur officiellement.
RAM comprise dans l'ASIC elle aussi, TA2 ou TA3 (128ko) puis TA1 (48ko)
Ecran
Type : LCD.
Référence : Toshiba T6K04 puis Novatek NT7564H
Capacité en texte: 16×8 caractères
Capacité en pixels: 96×64 pxs, monochrome (le niveau-de-gris simulé logiciellement est possible)
I/O
Port Link (Jack 2.5mm) à 9.6 kb/s
Clavier à 50 touches total.
USB
Energie
4 piles AAA, et 1 SR44SW (35mA) ou 303 (pile à oxyde d'argent) pour la sauvegarde.


Révisions Matérielles

Les révisions matérielles sont nombreuses et désignées par des lettres (allant de A à O).

NB: c'est également le cas pour les autres calculatrices, mais on en parle surtout sur TI-84 Plus Silver Edition, puisque le changement majeur s'est fait à la révision matérielle H. Sur les autres calculatrices, on parle plutôt en dates.

Tableau des différentes révisions matérielles
Version Date de sortie ROM ASIC Driver Graphique Note(s)
Prototypes 2004 Fujitsu 29LV160 Toshiba T6K04
Modèle originel 2004 Fujitsu 29LV160 TI-REF 83PLUSB/TA2 Toshiba T6K04 Passage au bootcode 1.02
Révision F Aout 2006 Spansion S29AL016D TI-REF 83PLUSB/TA3 Novatek NT7564H
Révision G Fev 2007 Spansion S29AL016D TI-REF 83PLUSB/TA3 Toshiba T6K04 Etrange retour du driver LCD Toshiba
Révision H à L Aout 2007 Spansion S29AL016D TI-REF 83PLUSB/TA1 Toshiba T6K04 Passage de 128ko de RAM à 48ko
Révision M - 2008 Mai 2008 Spansion S29AL016D TI-REF 83PLUSB/TA1 Novatek NT7564H
Révision M - 2009 2009 Macronix MX29LV160D TI-REF 83PLUSB/TA1 Novatek NT7564H
Révision O Mai 2010 EON EN29LV160B TI-REF 83PLUSB/TA1 Novatek NT7564H


Couleur des Faceplates

La TI-84 Plus SE de 2006 est originellement vendue avec une faceplate argentée (d'où le nom "Silver Edition").

En 2007, TI sort 15 faceplates de couleurs différentes (Noir, Marron, Rouge bordeaux, Rouge, Rose, Violet, Bleu Marine, Bleu, Bleu ciel, Vert, Jaune, Orange, Orange clair, Gris et Blanc) qui permettent de personnaliser la TI-84 Plus Silver Edition. Ces Faceplates sont à acheter séparément, sauf chez Office Depot qui en propose certains modèles directement à la vente (voir ci dessous: "Modèles Particuliers").

A la rentrée 2009, les 15 couleurs seront achetables directement chez Staples, aux USA. En 2010, d'autres revendeurs vendent toutes les couleurs, comme WalMart (qui par contre a gardé la ROM Spansion, voir ci dessous).

TI-84 Plus SE colors.JPG

En 2008, un Modèle particulier de Faceplate nommé "Data Collection" met en valeur sur les touches les raccourcis claviers de l'application Easy Data, pour faciliter l'utilisation de la TI-84 Plus Silver Edition avec les capteurs Vernier.



Modèles particuliers
  • A la rentrée 2007 aux US, Office Depot commercialise une TI-84 Plus SE avec une faceplate rose et Target en commercialise une avec faceplate bleue. La rose d'Office Depot est en révision matérielle F[1], l'année suivante, il en ajoutera une avec faceplate rose clair.
  • A la rentrée 2008 aux US:
    • Target commercialise également une 84 Plus SE rose bicolore[2], en révision matérielle L .
    • WalMart, Office Depot et Staples commercialisent une autre TI-84 Plus SE entièrement rose[3], en révision matérielle M. Elle a été reprise l'année suivante par OfficeMax et FredMeyer.
    • WalMart commercialise une TI-84 Plus SE bleue ciel[4], en révision matérielle M.
    • Staples commercialise une TI-84 Plus SE entièrement bleue[5], en révision matérielle M.
    • Office Depot en commercialise une entièrement orange[6], en révision M
    • Best Buy en commercialise une Grise et Bleue[7], et une Grise et Violette[8], les deux en révision M.
  • A la rentrée 2010:
    • Target reprend le boitier entièrement rose de 2008 et 2009, mais en mettant à jour la ROM (révision matérielle O).[9]
    • Certains modèles de chez WalMart présentent encore une ROM Spansion en 2009/2010[10]

Programmation

TI-Basic

Le langage officiel est le BASIC z80. Ce langage est très facile à apprendre et à comprendre, mais est surtout orienté maths, même si il est possible de gérer la partie graphique, et de réaliser, avec un peu de talent, des jeux magnifiques.
Exemple :
:ClrHome
:For(A,0,9
:Output(1,A+1,A
:End
:ClrHome
:Disp "HELLO WORLD"
Il sert habituellement à créer de petits algorithmes simples ou plus complexes censés aider l'utilisateur dans son travail en maths, physique, ou sciences en général.
  • Points forts
    • L'intégralité des fonctions de la calculatrice sont utilisables en TI-Basic, ce qui facilite grandement tous les calculs mathématiques. Il est possible de gérer tous les nombres de -10^99 à 10^99.
    • Le TI-Basic peut se programmer directement sur la calculatrice et est directement testable. Pas de temps de compilation, ce langage étant interprété.
  • Points faibles
    • Le fait d'être interprété est malheureusement souvent une source de lenteur. Le TI-Basic est plutôt lent.



TI-Basic Augmenté

En plus des fonctions du TI-Basic, des programmeurs ont développé des applications permettant d'ajouter d'autres fonctions à la calculatrice.
Ces fonctions peuvent être:
  • des fonctions de dessin supplémentaires (support de sprites, de niveaux de gris, de buffers)
  • des fonctions de gestion de données (telles que la création, modification, suppression de variables, support de pointeurs)
  • des fonctions de GUI (pour créer facilement des fenêtres, boutons, menus, souris)
  • des fonctions mathématiques (dérivation, écriture naturelle, simplification...)
  • des variables supplémentaires
  • des tas de choses plus spécifiques à chaque application
On appelle ces applications des bibliothèques.
Parmi les plus célèbres, on trouve:

- Celtic III, qui contient déjà les bibliothèques Xlib et PicArc ( Bibliothèque immense et très complète )
- BatLib, ( un nombre incalculable de fonctions toutes préparées )
- Omnicalc, ( Avec notamment sa possibilité d'utiliser des polices de caractères customisées, et sa calculatrice virtuelle )
- Symbolic ( Et ses fameuses fonctions de dérivation et simplification d'expressions mathématiques )
- Zlib
- XtraTkn ( Qui vous permet d'avoir une infinité de variables de tous types, plus l'accès à tous les tokens du système )

  • Points forts
    • L'intégralité des fonctions de la calculatrice sont utilisables, ce qui facilite grandement tous les calculs mathématiques, en permettant aussi l'utilisation de fonctions puissantes pour des graphismes. Il est possible de gérer tous les nombres de 10^-99 à 10^99.
    • Le TI-Basic Augmenté peut se programmer directement sur la calculatrice et est directement testable. Pas de temps de compilation, ce langage étant interprété.
  • Points faibles
    • Le fait d'être interprété est malheureusement souvent une source de lenteur. Le TI-Basic Augmenté est plutôt lent.
    • La présence d'une application sur la calculatrice peut gêner.


Assembleur z80

On peut aussi programmer en ASM ( Assembleur z80 ), langage officiellement supporté, des outils de développement (SDK 83+/84+ par exemple) étant publiquement disponibles.
Il existe des applications directement sur la calculatrice permettant de programmer en assembleur, par exemple Mimas.
Ce langage (sensiblement plus difficile/complexe que le TI-Basic intégré) étant de très bas-niveau, les possibilités de programmation ne sont restreintes que par la puissance du processeur.
:#define bcall(xxxx) rst 28h \ .dw xxxx
:_clrlcdfull .equ $4540
:_puts .equ $450A
:currow .equ $844B
:.org $9D93
:.db $BB,$6D
:bcall(_clrlcdfull)
:ld de,$0103
:ld (currow),de
:ld hl,texte
:bcall(_puts)    
:ret
:texte:
:.db "HELLO, WORLD! ",0
:.end
  • Points forts
    • Puissance et vitesse d'exécution
    • Faible poids
  • Points faibles
    • Nécessite une compilation via un ordinateur ou une application.
    • une erreur dans le programme peut faire crasher la calculatrice (plusieurs niveaux de gravité).



Grammer

Le Grammer est un langage communautaire (non-officiel) puissant et très rapide.
Bien qu'étant un langage interprété, ce qui lui permet d'être testable sans compilation, sa rapidité d'exécution est étonnante: parfois aussi rapide que l'Axe, qui est compilé.
Le Grammer est assez clairement un langage pour 'flemmard' : Il permet d'accéder a des fonctions puissantes toutes préparées, avec une syntaxe plutôt simple.
Grammer est toujours en développement.
  • Points forts
    • Vitesse et simplicité d'apprentissage
    • Permet d'obtenir des tas de choses facilement
    • Peut se programmer et se tester directement sur la calculatrice
    • Un programme en Grammer peut être lancé tout en étant archivé.
  • Points faibles
    • L'application Grammer prend 2 pages Flash, et peut gêner.



Axe

L'Axe est un langage communautaire (non-officiel) très puissant.
Il a été créé pour permettre aux programmeurs de pouvoir tout faire sur leur machine sans avoir besoin d'apprendre l'assembleur.
Sa syntaxe très spéciale quand il est optimisé peut étonner au premier abord, mais est plus facile à comprendre que l'assembleur.
:Select({BB^8+GDB0},->{Q+++AA^64*12+(BB/8->r3)+L6->r2}) xor pi11111111→{r3-11??r2-11,r2+1}
  • Points forts
    • Permet d'obtenir un programme en Assembleur après la compilation
    • Permet la réalisation de très beaux graphismes facilement
    • Peut se programmer directement sur la calculatrice
  • Points faibles
    • Temps de compilation avant chaque test
    • Le compilateur (non nécessaire pour l'exécution, mais pour la compilation), est assez lourd.


BBC Basic

Via la lourde application BBC Basic, on peut programmer dans un langage relativement puissant, interprété depuis l'application.


FastRPL

Le FastRPL est un langage plus rapide que le TI-Basic, et qui peux atteindre la rapidité de l'ASM z80 dans certain cas. Il utilise la Notation Inverse Polonaise (RPN)


Comparaison des langages

TI-Basic Basic Étendu BBC Basic Grammer Asm z80 Axe
Difficulté du langage Facile Facile Moyen Moyen Difficile Moyen
Vitesse Lent Lent Rapide Très Rapide Très très rapide Très rapide
Taille des programmes Normale Normale Lourd Normale Léger Lourd
Éditable sur la calculatrice? Oui Oui Avec un éditeur spécial Oui Avec un éditeur spécial Oui
Programmable/Compilable sans programme assembleur/application ? Oui Non Non Non Oui Non
Exécution Interprété Interprété Interprété Interprété Compilé Compilé
Support des sprites ? Non Oui Oui Oui Oui Oui
Application nécessaire pour la programmation Aucun Aucun 49Ko d'application aucun 32Ko d'application (ou un ordinateur) 32Ko d'application
Application nécessaire pour l'exécution Aucun 16Ko à 49Ko d'application selon le langage 49Ko d'application 16Ko à 32Ko d'application aucun ou shell aucun ou shell
Compatible avec les shells ? Oui Oui Non Très Peu Oui Oui
Spécialité Math Tout Varié Varié Tout Jeux
Visibilité du code source Toujours Toujours Toujours Toujours Optionnel Optionnel

Emulation

L'émulateur officiel TI-SmartView est disponible en version d'essai de 90 jours. Version Mac Version Windows

Emulable aussi sur la plupart des émulateurs z80 tels que Wabbitemu, TILem, jsTIfied...
Télécharger des émulateurs ici[11]


  • ROMs

ROMs dumpables avec le logiciel TILP ou avec ROM 8x.

Connectivité

Aux autres calculatrices

La TI-84 Plus SE est capable d'échanger intégralement ses données avec les familles TI-83 Plus et TI-84 Plus par l'intermédiaire du port USB, ou du jack 2.5mm et d'un câble a double extrémité jack 2.5mm mâles. (cable TI-TI)

Des communications sont parfois possibles avec d'autres modèles de la série z80, si les données envoyées sont compatibles avec le modèle receveur.

  • Principales causes d'échec:
    • Le cable est mal branché
    • La TI réceptrice n'est pas en mode "Réception"
    • Vous essayez d'envoyer des chaines ou programmes contenant des caractères n'étant pas supportés à un modèle de TI inférieur
    • Vous essayez de faire un transfert avec une calculatrice de gamme supérieure (68k) ou d'une autre marque (Casio, HP, Sharp, etc...)

Vers un ordinateur

L'utilisation d'un logiciel à installer avant le transfert est obligatoire. Ce modèle est supporté par TI-Connect et TILP pour les transferts.
  • Principales causes d'échec:
    • Le cable est mal branché
    • La TI n'est pas sur l'écran d'accueil
    • la TI est occupée (en train de calculer, de faire tourner un programme...)
    • Vous essayez d'envoyer des chaines ou programmes contenant des caractères n'étant pas supportés
    • La mémoire est pleine
  • Que faire pour résoudre les problèmes ?
    • Utiliser la dernière version du logiciel de transfert (oui, c'est important)
    • Changer de port USB
    • Vérifier les causes d'échec précédentes
    • Désinstaller/Réinstaller le logiciel


Critiques

  • La 84+SE a reçue de très bonnes critiques de part sa grande mémoire.
  • Le fait que Texas Instruments ait triplé la mémoire de la 84+SE par rapport à la 84+ a été apprécié par la communauté des programmeurs, cependant, sa disparition du marché dès 2010 a été déplorée.
  • De plus, les faceplates colorées permettent une personnalisation de la calculatrice très appréciée.
  • De nombreux programmeurs ont par contre été déçus de la soudaine amputation de la RAM lors du passage à l'ASIC TA1. De 128 Ko, on se retrouve avec 48 Ko. Même si la RAM utilisateur ne varie pas, les effets en seraient ressentis sur l'exécution des programmes.


Sur le marché

La TI-84+SE n'est plus fabriqué depuis 2010, il est donc impossible de la trouver en neuf, il n’existe plus que des modèle d'occasion.

Voir aussi

  • Modèle(s) lié(s)

-TI-84 Plus
-TI-84 Plus Pocket SE
-TI-83 Plus Silver Edition

Liens Externes


  1. http://datamath.org/Graphing/TI-84PLUS_SE_OPK.htm
  2. http://datamath.org/Graphing/TI-84PLUS_SE_TA08_PK.htm
  3. http://datamath.org/Graphing/TI-84PLUS_SE_WMST08_PK.htm
  4. http://datamath.org/Graphing/TI-84PLUS_SE_WM08_BL.htm
  5. http://datamath.org/Graphing/TI-84PLUS_SE_ST08_BL.htm
  6. http://datamath.org/Graphing/TI-84PLUS_SE_OD08_OR.htm
  7. http://datamath.org/Graphing/TI-84PLUS_SE_BB08_BL.htm
  8. http://datamath.org/Graphing/TI-84PLUS_SE_BB08_PU.htm
  9. http://datamath.org/Graphing/TI-84PLUS_SE_TAPK2010.htm
  10. http://datamath.org/Graphing/TI-84PLUS_SE_WMPK2010.htm
  11. http://tiemulation.kegtux.org/emulateurs.htm