Utilisateur:Mdr1

De TI-Planet Wiki
Aller à : navigation, rechercher


MDR1
Type Gène codant pour la P-Gp
Programmation
Langage(s) de programmation ADN
Autre
Découverte 1994, par des chercheurs Hollandais
Transmission Autosomique récessive


MDR1 (Multi-Drug Resistance) est un gène codant pour la P-Glycoprotéine, transporteur permettant de jouer le rôle de barrière entre les substances médicamenteuses et le tissu nerveux afin de le protéger contre les effets nocifs que celles-ci peuvent avoir. Ainsi, chez les individus hétérozygotes (+/-), voire homozygotes (-/-), il est fortement déconseillé de cumuler l'injection de spiramycine (substrat de la P-Gp), molécule active du Spiraphar, avec un inhibiteur de la P-Gp. Le Spiraphar est donc un médicament à utiliser avec très grande précaution afin d'éviter un coma profond, voire la mort de l'individu, due à une intoxication par accumulation de substances médicamenteuses dans le tissu cérébral, ou encore une tumeur causée par un discours hors-sujet.

Symptômes

Un dépistage est nécessaire pour pouvoir se prononcer quand à la présence de MDR1 muté chez l'individu, mais il existe cependant des symptômes pouvant conduire à une conjecture non-infondée concernant la potentielle existence de modifications génétiques, parfois héréditaires. Il s'agit essentiellement de certaines caractéristiques phénotypiques et surtout comportementales : la soudaine envie de se mettre à programmer en assembleur, ou encore en hexadécimal et ce sur un support tout à fait obsolète (parfois nommés "calculatrices") en sont des témoins très révélateurs. De plus, ces effets sont irrémédiables et l’intéressé aura du mal à avouer son atteinte à la raison.

Troubles mentaux

Tout individu possédant un gène MDR1 muté présente une innovation caractéristiques d'un mode de pensée tout à fait différent : la surcharge de substances médicamenteuses entraine une évolution cérébrale conséquente : la masturbation du cerveau l'amène alors à se mettre à programmer en BrainFuck, voire à coder un interpréteur de BrainF*ck pour TI-Nspire, cela sans raison, et de plus en version Open Source afin d'entrainer son entourage à rentrer dans son délire symptomatique et même parabolique de direction asymptotique Ox.

Conséquences directes

Les troubles cérébraux causés par toute mutation sur le gène MDR1 causent systématiquement l'effet extrêmement grave suivant : la création de tutoriels. Ce comportement phénotypique a pour effet de se transmettre de manière fortement contagieuse en influant les génotype des lecteurs. Ainsi furent créés un tutoriel pour apprendre à programmer en TI-Basic ou même pire, apprendre l'assembleur Z80 !

Lien Externe