Modèle:ExempleBasicAugmente

De TI-Planet Wiki
Aller à : navigation, rechercher

TI-Basic Augmenté

En plus des fonctions du TI-Basic, des programmeurs ont développé des applications permettant d'ajouter d'autres fonctions à la calculatrice.
Ces fonctions peuvent être:
  • des fonctions de dessin supplémentaires (support de sprites, de niveaux de gris, de buffers)
  • des fonctions de gestion de données (telles que la création, modification, suppression de variables, support de pointeurs)
  • des fonctions de GUI (pour créer facilement des fenêtres, boutons, menus, souris)
  • des fonctions mathématiques (dérivation, écriture naturelle, simplification...)
  • des variables supplémentaires
  • des tas de choses plus spécifiques à chaque application
On appelle ces applications des bibliothèques.
Parmi les plus célèbres, on trouve:

- Celtic III, qui contient déjà les bibliothèques Xlib et PicArc ( Bibliothèque immense et très complète )
- BatLib, ( un nombre incalculable de fonctions toutes préparées )
- Omnicalc, ( Avec notamment sa possibilité d'utiliser des polices de caractères customisées, et sa calculatrice virtuelle )
- Symbolic ( Et ses fameuses fonctions de dérivation et simplification d'expressions mathématiques )
- Zlib
- XtraTkn ( Qui vous permet d'avoir une infinité de variables de tous types, plus l'accès à tous les tokens du système )

  • Points forts
    • L'intégralité des fonctions de la calculatrice sont utilisables, ce qui facilite grandement tous les calculs mathématiques, en permettant aussi l'utilisation de fonctions puissantes pour des graphismes. Il est possible de gérer tous les nombres de 10^-99 à 10^99.
    • Le TI-Basic Augmenté peut se programmer directement sur la calculatrice et est directement testable. Pas de temps de compilation, ce langage étant interprété.
  • Points faibles
    • Le fait d'être interprété est malheureusement souvent une source de lenteur. Le TI-Basic Augmenté est plutôt lent.
    • La présence d'une application sur la calculatrice peut gêner.