TI-83 Plus.fr

De TI-Planet Wiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
TI-83 Plus.fr
TI-83 Plus.fr.png
TI-83 Plus.fr
Type Calculatrice graphique
Fabricant Texas Instruments
Sortie Juin 2008
Dernier OS 1.19
Prédecesseur TI-83 Plus
Général
Type d'entrée textuelle
Précision 14
CPU
Processeur Zilog Z80
Fréquence 6 MHz puis 15MHz (2013)
Programmation
Langage(s) de programmation TI-BASIC, ASM z80
Mémoire RAM 32Ko (28 utilisables)
Mémoire Flash-ROM 512Ko (256Ko utilisables)
Interfaces
Connection Jack 2.5mm (puis mini-USB en 2013)
Autre
Source d'énergie 4 AAA's,
1 pile CR1620(35mA)
Poids 171g
Dimensions 182 x 81 x 20 mm
Coût 105€


La TI-83 Plus.fr est une calculatrice graphique programmable commercialisée par TI à partir de Juin 2008. Il s'agit d'une version francisée de la TI-83 Plus.
La TI-83 Plus.fr est matériellement et logiciellement quasiment identique à la TI-83 Plus.


Une révision matérielle est apparue en 2013, où elle devient matériellement, logiciellement, et apparemment une TI-84 Plus qu'on aurait traduit en Français.

La 83 Plus.fr (modèle 2013)


Aspect Logiciel

  • Fonctionnalités de base
  • Historique des versions d'OS
Version Date de Parution Ajouts Suppressions Bugfixes Notes
1.19 06/2008 Application 'Français' préchargée Cet OS est l'OS 1.19 de TI-83 Plus, mais livré avec l'application "Français".
2.55MP 09/2013 Ajout du MathPrint, de l'horloge, et de toutes les fonctionnalités de la TI-84 Plus Cet OS est l'OS 2.55MP de TI-84 Plus, mais livré avec l'application "Français".
  • Modifications (officielles, communautaires)

De nombreux OS tiers créés par la communauté sont compatibles avec la TI-83 Plus.fr On peut citer parmi les plus célèbres PongOS, BaOS, SmileyOS... Les seuls encore en développement à ce jour sont le très prometteur KnightOS et CmdOS. Téléchargez des OS TI-83 Plus.fr [1]

Caractéristiques techniques matérielles

Carte mère de la 83 Plus.fr (2008)
  • Composants
CPU
Zilog Z80 à 6 MHz.
Compris dans l'ASIC TI-738X 220C080.
ROM Flash 
Capacité : 512 Ko (mais seuls 160Ko utilisateur)
Référence: Spansion S29AL004
RAM 
Capacité : 32Ko (21 Ko utilisateur).
Ecran
Type : LCD.
Référence : Novatek NT7564H
Capacité en texte: 16×8 caractères
Capacité en pixels: 96×64 pxs, monochrome (le niveau-de-gris simulé logiciellement est possible)
I/O
Port Link (Jack 2.5mm) à 9.6 kb/s
Clavier à 50 touches total.
Energie
4 piles AAA, et 1 SR44SW (35mA) ou 303 (pile à oxyde d'argent) pour la sauvegarde.
  • Révisions Matérielles
Tableau des différentes révisions matérielles
Version Date de sortie Ajout(s) Suppression(s) Changement(s) Note(s)
HW1 2008 Traduction du boitier en Français

Changement du 'header'

Reprise de la TI-83 Plus dans sa révision matérielle 2007
HW2 2013 Support de l'USB, de l'horloge

Transformation en TI-84 Plus au niveau de tous les composants, le boitier est le même que celui de la TI-84 Plus C Silver Edition.

La TI-83 Plus.fr devient matériellement et logiciellement une TI-84 Plus avec un boitier traduit en Français.

Programmation

TI-Basic

Le langage officiel est le BASIC z80. Ce langage est très facile à apprendre et à comprendre, mais est surtout orienté maths, même si il est possible de gérer la partie graphique, et de réaliser, avec un peu de talent, des jeux magnifiques.
Exemple :
:EffEcr
:For(A,0,9
:Output(1,A+1,A
:End
:EffEcr
:Disp "HELLO WORLD"
Il sert habituellement à créer de petits algorithmes simples ou plus complexes censés aider l'utilisateur dans son travail en maths, physique, ou sciences en général.
  • Points forts
    • L'intégralité des fonctions de la calculatrice sont utilisables en TI-Basic, ce qui facilite grandement tous les calculs mathématiques. Il est possible de gérer tous les nombres de -10^99 à 10^99.
    • Le TI-Basic peut se programmer directement sur la calculatrice et est directement testable. Pas de temps de compilation, ce langage étant interprété.
  • Points faibles
    • Le fait d'être interprété est malheureusement souvent une source de lenteur. Le TI-Basic est plutôt lent.


Note : Le TI-Basic des TI-83 Plus.fr est différent par sa syntaxe du TI-Basic de 'référence', le TI-Basic pour TI-83 Plus. En effet, la plupart des commandes sont traduites en Français. Vous pouvez trouver la liste des traductions ici[2].



TI-Basic Augmenté

En plus des fonctions du TI-Basic, des programmeurs ont développé des applications permettant d'ajouter d'autres fonctions à la calculatrice.
Ces fonctions peuvent être:
  • des fonctions de dessin supplémentaires (support de sprites, de niveaux de gris, de buffers)
  • des fonctions de gestion de données (telles que la création, modification, suppression de variables, support de pointeurs)
  • des fonctions de GUI (pour créer facilement des fenêtres, boutons, menus, souris)
  • des fonctions mathématiques (dérivation, écriture naturelle, simplification...)
  • des variables supplémentaires
  • des tas de choses plus spécifiques à chaque application
On appelle ces applications des bibliothèques.
Parmi les plus célèbres, on trouve:

- Celtic III, qui contient déjà les bibliothèques Xlib et PicArc ( Bibliothèque immense et très complète )
- BatLib, ( un nombre incalculable de fonctions toutes préparées )
- Omnicalc, ( Avec notamment sa possibilité d'utiliser des polices de caractères customisées, et sa calculatrice virtuelle )
- Symbolic ( Et ses fameuses fonctions de dérivation et simplification d'expressions mathématiques )
- Zlib
- XtraTkn ( Qui vous permet d'avoir une infinité de variables de tous types, plus l'accès à tous les tokens du système )

  • Points forts
    • L'intégralité des fonctions de la calculatrice sont utilisables, ce qui facilite grandement tous les calculs mathématiques, en permettant aussi l'utilisation de fonctions puissantes pour des graphismes. Il est possible de gérer tous les nombres de 10^-99 à 10^99.
    • Le TI-Basic Augmenté peut se programmer directement sur la calculatrice et est directement testable. Pas de temps de compilation, ce langage étant interprété.
  • Points faibles
    • Le fait d'être interprété est malheureusement souvent une source de lenteur. Le TI-Basic Augmenté est plutôt lent.
    • La présence d'une application sur la calculatrice peut gêner.

Assembleur z80

On peut aussi programmer en ASM ( Assembleur z80 ), langage officiellement supporté, des outils de développement (SDK 83+ par exemple) étant publiquement disponibles.
Il existe des applications directement sur la calculatrice permettant de programmer en assembleur, par exemple Mimas.
Ce langage (sensiblement plus difficile/complexe que le TI-Basic intégré) étant de très bas-niveau, les possibilités de programmation ne sont restreintes que par la puissance du processeur.
:#define bcall(xxxx) rst 28h \ .dw xxxx
:_clrlcdfull .equ $4540
:_puts .equ $450A
:currow .equ $844B
:.org $9D93
:.db $BB,$6D
:bcall(_clrlcdfull)
:ld de,$0103
:ld (currow),de
:ld hl,texte
:bcall(_puts)    
:ret
:texte:
:.db "HELLO, WORLD! ",0
:.end
  • Points forts
    • Puissance et vitesse d'exécution
    • Faible poids
  • Points faibles
    • Nécessite une compilation via un ordinateur ou une application.
    • une erreur dans le programme peut faire crasher la calculatrice (plusieurs niveaux de gravité).



Grammer

Le Grammer est un langage communautaire (non-officiel) puissant et très rapide.
Bien qu'étant un langage interprété, ce qui lui permet d'être testable sans compilation, sa rapidité d'exécution est étonnante: parfois aussi rapide que l'Axe, qui est compilé.
Le Grammer est assez clairement un langage pour 'flemmard' : Il permet d'accéder a des fonctions puissantes toutes préparées, avec une syntaxe plutôt simple.
Grammer est toujours en développement.
  • Points forts
    • Vitesse et simplicité d'apprentissage
    • Permet d'obtenir des tas de choses facilement
    • Peut se programmer et se tester directement sur la calculatrice
    • Un programme en Grammer peut être lancé tout en étant archivé.
  • Points faibles
    • L'application Grammer prend 2 pages Flash, et peut gêner.



Axe

L'Axe est un langage communautaire (non-officiel) très puissant.
Il a été créé pour permettre aux programmeurs de pouvoir tout faire sur leur machine sans avoir besoin d'apprendre l'assembleur.
Sa syntaxe très spéciale quand il est optimisé peut étonner au premier abord, mais est plus facile à comprendre que l'assembleur.
:Select({BB^8+GDB0},->{Q+++AA^64*12+(BB/8->r3)+L6->r2}) xor pi11111111{r3-11??r2-11,r2+1}
  • Points forts
    • Permet d'obtenir un programme en Assembleur après la compilation
    • Permet la réalisation de très beaux graphismes facilement
    • Peut se programmer directement sur la calculatrice
  • Points faibles
    • Temps de compilation avant chaque test
    • Le compilateur (non nécessaire pour l'exécution, mais pour la compilation), est assez lourd.


Comparaison des langages

TI-Basic Basic Étendu BBC Basic Grammer Asm z80 Axe
Difficulté du langage Facile Facile Moyen Moyen Difficile Moyen
Vitesse Lent Lent Rapide Très Rapide Très très rapide Très rapide
Taille des programmes Normale Normale Lourd Normale Léger Lourd
Éditable sur la calculatrice? Oui Oui Avec un éditeur spécial Oui Avec un éditeur spécial Oui
Programmable/Compilable sans programme assembleur/application ? Oui Non Non Non Oui Non
Exécution Interprété Interprété Interprété Interprété Compilé Compilé
Support des sprites ? Non Oui Oui Oui Oui Oui
Application nécessaire pour la programmation Aucun Aucun 49Ko d'application aucun 32Ko d'application (ou un ordinateur) 32Ko d'application
Application nécessaire pour l'exécution Aucun 16Ko à 49Ko d'application selon le langage 49Ko d'application 16Ko à 32Ko d'application aucun ou shell aucun ou shell
Compatible avec les shells ? Oui Oui Non Très Peu Oui Oui
Spécialité Math Tout Varié Varié Tout Jeux
Visibilité du code source Toujours Toujours Toujours Toujours Optionnel Optionnel

Emulation

- Il n'existe pas d'émulateur officiel à ce jour, uniquement communautaires : les plus connus sont WabbitEmu, Tilem et Virtual TI. Notons que ce dernier n'est plus mis-à-jour et propose moins de fonctionnalités que les autres cités (encore soutenus).
- Les ROMs sont nécessaires au fonctionnement de l’émulateur, mais la distribution de celles si sur internet étant interdite, il faut légalement extraire celle-ci de votre propre calculatrice. Des logiciels spécifiques existent pour ce faire.

Connectivité

Aux autres calculatrices
La TI-83 Plus.fr est capable d'échanger intégralement ses données avec les TI-83 Plus et les TI-84 Plus par l'intermédiaire du port jack 2.5mm et d'un câble a double extrémité jack 2.5mm mâles.

Des communications sont parfois possibles avec d'autres modèles de la série z80, si les données envoyées sont compatibles avec le modèle receveur.

  • Principales causes d'échec:
    • Le cable est mal branché
    • La TI réceptrice n'est pas en mode "Réception"
    • Vous essayez d'envoyer des chaines ou programmes contenant des caractères n'étant pas supportés à un modèle de TI inférieur
    • Vous essayez de faire un transfert avec une calculatrice de gamme supérieure (68k) ou d'une autre marque (Casio, HP, Sharp, etc...)
Vers un ordinateur
L'utilisation d'un logiciel à installer avant le transfert est obligatoire. Ce modèle est supporté par TI-Connect ou Tilp pour les transferts.

Critiques

  • Positives et négatives

Sur le marché

  • Valeur commerciale si neuf
    • Environ 105€
  • Valeur commerciale d'occasion

Voir aussi

  • Modèle(s) lié(s) :

TI-83 Plus

Liens Externes


Catégorie : Articles à terminer - ENLEVER CE TEXTE SI L'ARTICLE EST TERMINE