Modèle:Emulation Nspire

De TI-Planet Wiki
Révision datée du 19 avril 2013 à 11:42 par Persalteas (discussion | contributions) (Page créée avec « ==Emulation== === Simulateurs officiels === Il n'existe pas d'émulateur officiel de TI-Nspire, mais des simulateurs (Notamment les logiciels TI-Nspire (CAS) [[TI-Nspire S... »)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher

Emulation

Simulateurs officiels

Il n'existe pas d'émulateur officiel de TI-Nspire, mais des simulateurs (Notamment les logiciels TI-Nspire (CAS) Student/Teacher Software, ou les applications iPad TI-Nspire (CAS).

Emulateurs

Le seul vrai émulateur, communautaire, est Nspire Emu, maintenu par Goplat. kArmTI est un projet reprenant Nspire Emu en rajoutant une interface graphique plus agréable. nSpiKx, également basé sur Nspire Emu, est un émulateur en développement pour Mac.

ROM et démarrage Nspire

Les TI-Nspire n'ont pas d'image ROM dumpable directement en une seule fois. On peut cependant décrire différentes parties:


  • Le boot1:

Contenu dans la flash-NOR, il contrôle le démarrage. Il est lancé à l'allumage de la Nspire, vérifie la validité du boot2 et du logiciels de diagnostics (signature RSA), puis lance le boot2. En cas d'échec, il lance le logiciel de diagnostics. Une TI-Nspire ne peut pas démarrer sans boot1. Si vous détruisez votre boot1, vous détruisez votre calculatrice.


  • Le boot2:

Lui aussi contenu dans la NAND, il est responsable de la vérification CAS/non-CAS de l'OS. Le type de modèle est inscrit à la fois dans la NOR et la NAND, et le type d'OS dans l'OS.
Le Boot2 lit la NOR, la NAND, lit l'OS, et voit si le type d'OS correspond bien au type de machine. Cette protection est déjouée par des programmes de bypass comme nlaunch ou linux launcher. Le boot2 vérifie également la signature RSA de l'OS pour s'assurer qu'il soit valide, puis le lance. S'il ne trouve pas d'OS valide, il affiche un message demandant à l'utilisateur d'en envoyer un.


  • L'OS (ou Operating System):

C'est le programme 'système' de la calculatrice, qui lui confère ses fonctionnalités de calculs, de graphiques, etc... Il est stocké dans la NAND, lui aussi.


  • Le logiciels de diagnostics:
Aussi appelé diags, le logiciel de diagnostics est un menu se lançant si aucun OS n'est trouvé ou si l'utilisateur le force via une combinaison de touches[1]. Il permet d'effectuer des taches de maintenance sur le contenu de la NAND telles que supprimer l'OS, le boot2, les documents, etc...